skip to Main Content

La Fête Nationale Suisse à Champéry

La Fête Nationale Suisse à Champéry

Lors de notre séjour à Champéry, nous avons eu la chance d’arriver la veille de la Fête Nationale. Une nouvelle expérience à vivre. L’effervescence est palpable, et le jour-J, 1er août, c’est une farandole d’activités dans le village ! J’ai rarement vu un bel état d’esprit de fête, de partage et de célébration. Dans une ambiance bon enfant, les gens se disent Bonjour, puis se donnent rendez-vous un peu plus tard dans la journée. 

Les papilles sont en fête !

Les festivités commencent dès 6 heures du matin ! Avec notre petit bout, nous avons du mal à décoller aussi tôt, même si notre réveil nous lève à 07h30 tous les jours :)
Du coup, nous avons pris notre temps le matin, en échangeant avec Catherine du Petit Baroudeur, puis nous sommes allés déjeuner chez Coquoz, un restaurant d’altitude situé à Planachaux, en contre-bas de la Croix de Culet. La vue est imprenable depuis ce lieu réputé. Pour l’occasion, nous avons dégusté un repas divin : gnocchis au rumex alpin, porc caramélisé aux épices, et pour la note sucrée, une tarte aux abricots à tomber !
À peine le repas terminé, que le tonnerre grondre. Nous remontons à toute hâte au téléphérique. Je décide de prendre le téléphérique avec petit Pomelo, tandis que Hugues s’essaie à descendre au village à pied en empruntant la crête de la Croix de Culet, un morceau de piste de Trail-running ! Nous sommes pris de court par la météo. Le téléphérique s’arrête brusquement et commence à balancer. La pluie a coupé le courant. Impossible de descendre, ni de monter. Les gens commencent à paniquer. Je m’efforce de sourire et chanter à Soren pour le rassurer et qu’il ne se mette pas à pleurer. Au bout de 20 minutes, l’étonnement fait place au questionnement : Combien de temps allons-nous rester bloquer ?
Le conducteur essai de redémarrer la machine. Echec. C’est au bout de 40 longues minutes d’attente que nous arrivons à remonter au Col de Culet, afin d’attendre que l’orage passe…
Mon téléphone sonne. C’est Hugues qui, au loin, me fait Coucou du haut de sa crête abrupte… Je lui dis de rebrousser chemin, mais que neni ! Le téléphérique repart. Petit Pomelo et moi arrivons enfin à Champéry au sec, et Hugues tout trempé !


Le cortège aux flambeaux

Le soir venu, c’est une grande fête dans la rue principale de Champéry : tandis que les habitants et touristes tiennent des flambeaux le long de la rue, boivent des petits coups, les chars passent en musique. Chaque activité est représentée, de l’école de ski aux éleveurs de vaches parés des plus beaux et plus gros colliers à cloche, faisant un tintamarre du diable ! Chaque année, un invité d’honneur, et cette année, c’était la Bretagne ! Très drôle de voir des bigoudenes défiler au milieu des Suisses. La pluie avait lavé le sol. L’ambiance était quelque peu « humide », et pourtant, les gens sont venus en nombre pour faire la fête. Le vin blanc et les flambeaux étaient présents pour réchauffer les corps et les coeurs !
C’est la première fois que je vois une aussi belle cohésion et solidarité. Les enfants jouent et dansent, les adultes rient et papotent tout en agitant fièrement leur flambeau.
Et pour clore le spectacle, un splendide feu d’artifice est lancé depuis le plateau en contre-bas des Dents du Midi, avant de faire place au Bal Populaire. Une soirée mémorable et un moment chaleureux que je suis fière et heureuse d’avoir vécu « comme eux », moi la petite française importée :)

À SAVOIR

Restaurant d’altitude Chez Coquoz (prononcer Coco)
Un repas national délicieux : gnocchis au rumex alpin, poitrine de porc confite aux épices, et la délicieuse tarte aux abricots, le tout accompagné d’un petit verre de blanc avec pour décor la vue sur la chaîne montagneuse des Dents du Midi, un régal !
Pour s’y rendre : prendre le téléphérique à Champéry, à la sortie, descendre le chemin sur votre gauche, admirez les vaches au pâturage dans un pré fleuri, après le virage sur la droite, vous êtes arrivés !
Site web

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
Close search
Rechercher