skip to Main Content

Visiter la Casa Vicens à Barcelone

Visiter La Casa Vicens à Barcelone

La ville de Barcelone est souvent associée au nom d’Antoni Gaudi. L’architecte de talent, un peu fou, un peu visionnaire, a laissé à la capitale catalane des édifices majeurs un partout dans la capitale catalane, comme la Sagrada Familia ou la Perdrera. Aujourd’hui, je vous invite à visiter une maison bien moins connue : La Casa Vicens. Située en plein coeur du quartier Gracia (anciennement une ville), c’est le premier chef-d’oeuvre de l’artiste. Elle a ouvert ses portes au public en novembre 2017 après 130 années d’usages privés, et vient agrandir le patrimoine culturel et artistique de la ville.

Casa Vicens, la première oeuvre architecturale d’Antoni Gaudi

Derrière ses feuilles de palmiers métalliques, se cache une maison d’été surprenante, dont la façade est recouverte de céramiques aux motifs végétaux.
Commande privée faite en 1878 par Manuel Vicens Montaner, un courtier en bourse, la Casa Vicens se compose de 4 étages : une cave à vin au sous-sol, 2 étages qui accueillent salon, chambres, salle de bains, fumoir… et un étage sous comble, destinée aux domestiques, surplombé par une terrasse.
Pour procurer au jardin le maximum d’espace, Gaudí adosse la maison au mur mitoyen d’un couvent. De l’autre côté de ce couvent, il réalisa une cascade monumentale, formée par un arc soutenant une structure en briques et deux réservoirs d’eau déverse une pluie fine sur une rocaille.
Elles seront détruites en 1946 lors de la vente du terrain.

En 1925, le propriétaire de la maison, Antoni Jover Puig, souhaite agrandir l’édifice. C’est l’architecte Joan Baptista Serra de Martínez qui se chargera des travaux, en respectant la conception originale de Gaudí, trop occupé par son projet de la Sagrada Família.

L’atrium de la Casa Vicens

Dans l’atrium, cour intérieur située côté de la rue « Carrer de les Carolines », Gaudi réaffirme ses inspirations orientales et mudéjare (C’est le nom donné aux musulmans d’Espagne devenus sujets des royaumes chrétiens après le XIème siècle) avec la présence de l’eau, au travers d’une fontaine à la forme octogonale. L’octogone, très présent sur les coupoles des mosquées, représente le passage de la terre (carré) au ciel (cercle).

Nous trouvons un système ingénieux de ventilation et l’idée de faire tomber les barrières entre l’extérieur et l’intérieur, que j’avais déjà remarquée dans la Casa Battlo ou dans sa maison au coeur du parc Guell.
Je retrouve aussi des détails cachés, comme l’écriture L’ombra d’Estui (ombre d’été en catalan) située au dessus de la fenêtre, ou les oeillets d’inde peints sur les céramiques des fenêtres, qui font référence au monde végétal.

Le « style Gaudí », reconnaissable entre tous

Au moment de sa création, la Casa Vicens était adossée à un couvent afin d’apporter un maximum d’espace au jardin. La maison a subi plusieurs modifications jusqu’à nos jours, comme la destruction de la fontaine, réduction du jardin, agrandissement du bâtiment mais n’en a pas perdu pour autant son caractère singulier.

Achevée en 1888, elle fait pourtant preuve d’une contemporanéité surprenante, en rupture totale avec le style de l’époque !
Et pour cause : Antoni Gaudi veut s’affranchir du mouvement historiciste en utilisant des plans architecturaux simples, où prédominent les lignes droites sur les courbes.

La Casa Vicens est le témoin du premier langage architectural de l’artiste. Ici, il laisse exploser ses idées, donnant libre cours à son imagination.
Reconnaissable entre tous, le style d’Antoni Gaudi s’affiche jusque sur la pointe des toits de cette maison, par ses tours inspirées des Mosquées et leur minaret. Mêlant les genres et les matériaux sans complexes, nous retrouvons un peu partout dans la maison, des inspirations asiatiques, arabes, indiens, dans les fresques murales, les peintures, le fer forgé, mais aussi les formes et les techniques employées.

L’intérieur de la Casa Vicens

La décoration intérieure fait appel là aussi à plusieurs sources d’inspiration. Le foyer est décoré de tuiles de céramique vitrifiée. Le sol est pavé de mosaïques. Les murs sont ornés de motifs de lierre grimpant en stuc sur fond doré. Un plafond est décoré de stalactites en stuc de style nazari.

Les motifs naturels sont représentés par des peintures d’oiseaux et de feuilles dans les arcs séparant la salle à manger de la galerie, et des cerisiers en plâtre polychrome sur les voûtes de la salle à manger.
Nous prenons les escaliers menant aux combles, destiné aux domestiques, et là, étonnement ! Ils entrent en rupture totale avec le reste de la maison, affichant une modernité déconcertante. Depuis cet étage, difficile d’imaginer que cette maison fût construite en 1883 !

La terrasse sur le toit

La terrasse sur le toit de la Casa Vicens est, une fois de plus, l’expression pure de sa folie créatrice. Observez les lignes épurées qui se prolongent, cette fois-ci mêlées aux inspirations que Gaudi chéri tant : les détails foisonnants des céramiques et peintures végétales d’inspiration naturaliste, co-existent avec les briques aux formes orientales, le tout dans un minimalisme étonnant. C’est tout simplement fascinant !

Le jardin

Sans étonnement, lorsque l’on s’intéresse aux oeuvres de Gaudi, l’entrée principale de la maison n’est pas côté rue, mais côté jardin, afin d’apporter quiétude à cette maison d’été.
On y retrouve une symétrie obsessionnelle dans la porte d’entrée, la végétation prend toutes ses formes : peinture sur céramique, plantes, pots, fer forgé, tout fait référence à la nature.
Aujourd’hui vous pouvez faire une pause au café du Musée, et profiter de ce jardin luxuriant. Je me suis perdue plusieurs minutes a essayer de décrypter tous les détails, ornements et messages cachés de l’artiste.

À SAVOIR

Visiter la casa Vicens
Tarif normal : € 16,00 €
Gratuit pour les -11 ans  – Étudiant de 12 à 25 ans 12,00 €
Personnes de +65 ans ou présentant un handicap, famille nombreuse monoparentale 14,00€ (no charge for companion)

Tous les lundis et le dernier dimanche du mois, tarif unique à 12€
Plus d’infos

Séries d'articles : Voyage à Barcelone
  • 1.Visiter la Casa Vicens à Barcelone

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher