skip to Main Content

Sur la route de Mandalay en Birmanie

Sur La Route De Mandalay En Birmanie

En Birmanie, tu planifies !

Nous ne sommes pas des aficionados des voyages en sac à dos. Au départ, nous sommes même plutôt des voyageurs « de luxe »…

C’est seulement depuis quelques mois que nous privilégions ce type de découverte, qui nous permet d’être plus en accord avec notre perception du voyage.
Nous revenons donc de loin !

Aujourd’hui, nous apprécions aussi bien de pouvoir se détendre au SPA ou boire un verre au bar en rooftop d’un hôtel de luxe, que se laver avec un seau d’eau de pluie chez l’habitant. Bref, vous l’aurez compris, nous aimons l’alternance, la diversité, et surtout ne pas se priver.

Les voyages en sac-à-dos sont synonymes pour nous de liberté. Liberté d’aller où l’ont veut, sans contrainte horaire ou de réservation.

Dans toutes les recherches que j’ai fait avant notre départ, je suis interpellée par le nombre de personnes qui nous mettent en garde : « prévoyez votre séjour, tout est souvent complet ».

Avant, nous tentions d’apprendre à ne rien organiser – surtout Sébastien dont c’est le métier – et aujourd’hui, pour la Birmanie, nous voilà contraints de « prévoir » l’imprévu !

Puisque notre séjour est à cheval entre Noël et le Nouvel An, nous avons décidé de mixer :-)

Nous avons donc fait un itinéraire précis.
Généralement nous ne prenons que 3 ou 4 grands points d’intérêt et nous « improvisons » au fil des jours, avec assez de temps et d’options pour se retourner en cas de contre-temps (train en panne, avion annulé, intempéries,…).

Nous n’avons réservé que  2 choses :

  • Les hôtels ou guest house pour Noël à Mandalay et Jour de l’an au lac Inle
    Je ne voulais pas risquer de se retrouver dans une chambre miteuse, loin de tout et des siens, la nuit de Noël
  • Le vol en montgolfière à Bagan
    Il a même fallu que je refasse l’itinéraire 3 fois sur cette partie avant d »avoir une disponibilité de vol, et nous sommes à J-1 mois !

 

La Birmanie, un pays qui est différent de tout ce que tu connais

C’est ce que disait Rydyard Kipling en 1898.
Beaucoup d’articles sur internet affirment que c’est toujours le cas, d’autres que c’est très touristique. Je dirai que la vérité se situe à mi-chemin.
Non, je ne suis pas Suisse :-)
Disons que, dans la mesure où certaines parties du pays sont encore fermées au tourisme, et qu’il est difficile d’y circuler, les touristes emploient les « voies faciles ». Mais si l’on veut se donner la peine, il existe encore des endroits reculés, où nous ne croiserons pas un français à la ronde. (si, si, même en Thaïlande c’est encore possible !).

Nous allons découvrir cela par nous même durant les 3 prochaines semaines, durant un voyage qui nous mène de Yangon à Mandalay, et se terminera à Ngapali.

AU PROGRAMME

Vol en montgolfière au dessus des temples de Bagan
On attaque fort d’entrée de jeu ! C’est surtout que ce n’était pas disponible pour le jour de Noël :)

Une journée sur le fleuve Irrawady
Nous poursuivrons ensuite notre périple en rejoignant Mandalay en bateau.

Visite des pagodes de Mandalay

Découverte du pays en train, de Mandalay à Kalaw
Nous souhaitions vraiment faire attention à notre bilan carbone (bon, ok, c’est moi, Sabine, qui fait attention à ce genre de choses !), mais surtout, employer les modes de transport classiques, qui nous « forcent » (horrible de dire cela) à prendre le temps, à faire face aux imprévus, et surtout, qui laissent place aux rencontres improbables.

Trek dans la nature de Kalaw au lac Inle
J’ai souvent lue que l’itinéraire était bien rôdé, qu’il existe même des toilettes séparés voyageurs/birmans, que les monastères « forcent » les guides à faire dormir les touristes chez eux. Cela me fait penser à un circuit chez Ikea. J’espère que je serai agréablement surprise, et arriverai à sortir des « sentiers battus ».

Repos sur les rives du Lac Inle
Nous resterons sur le lac quelques jours, afin de visiter les marchés flottants et qui sait, partir en pêche avec un Inthas !

Découverte de la plage « très touristique » de Ngapali.
Encore une fois, c’est moi, Sabine, qui aime commencer par un versant montagne et finir par quelques jours de plage. C’est sans doute dû à mes origines cannoises et mon manque de photosynthèse pré-retour parisien !

Yangon, l’ancienne capitale
Nous finirons par 2 jours à Yangon pour flâner au marché Bogyoke pour acheter un longyis, visiter la pagode Shwedagon, promener autour du lac Kandawgyi, découvrir l’architecture coloniale du centre ville et y palper son atmosphère particulière en sirotant un thé bouillant avant de reprendre notre avion direction la capitale française.

INFOS PRATIQUES

Aide pour préparer son voyage : Agence de voyage Gulliver
Ils nous ont vraiment aidé pour la réservation du vol en montgolfière (et moins cher que directement sur le site Bagan Ballon), l’itinéraire et pour les hôtels & guest houses à Ngapali.

Vol en montgolfière au dessus de Bagan : Bagan Balloon
Compter entre 290$ et 350$ par personne.

Pour clôturer cet article

Je vous propose un verset du célèbre poème de Rudyard Kipling « On the road to Mandalay »

When the mist was on the rice-fields an’ the sun was droppin’ slow,
She’d git ‘er little banjo and she’d sing « Kulla-lo-lo! »
With ‘er arm upon my shoulder an’ ‘er cheek agin my cheek
We useter watch the steamers an’ the hathis pilin’ teak.
Elephants a-pilin’ teak
In the sludgy, squdgy creek,
Where the silence ‘ung that ‘eavy you was ‘arf afraid to speak!
On the road to Mandalay,
Where the flyin’ fishes play,
An’ the dawn comes up like thunder outer China ‘crost the Bay!

Séries d'articles : Voyage en Birmanie

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
Close search
Rechercher