skip to Main Content

Tulum, mon Amour

Tulum, Mon Amour

Tulum, des papillons virevoltent dans mon coeur dès que l’on prononce ton nom !

Je suis tombée sur toi, comme l’on tombe d’une chaise.
J’aime ta collerette turquoise qui te borde jour et nuit,
Tes ruelles qui me toisent en me chuchotant « Reste ici. »

Et tes vestiges Maya perchés sur leur falaise,
Font tomber dans l’oubli le moindre des malaises
Ton énergie paisible, m’enveloppe dans un cocon,
Tu l’auras compris, c’est une déclaration !

Je suis tombée sur toi, comme tombe la pluie,
Un jour de Novembre,  comme ça, sans un bruit.
J’aime ta force tranquille, tes douces vibrations.

Et tes plages infinies, et ta nature sauvage,
Ne seront jamais égalées par mes quelques babillages.
C’est au bout du Monde que j’ai trouvé mon toit.
C’est au bout du Monde que je t’ai trouvé, Toi.

Durant des années, je t’ai traquée, cherchée,
Et voilà que tu débarques du haut de ton perchoir,
Dans un vacarme du diable, venue de nulle part !

Tulum, plus qu’une ville, tu es comme une soeur,
Celle qui écoute, aimante et qui prend tout mon coeur.

Toutes deux venues d’une riviera, ce lien indéfinissable,
Qui me rend sensible à tout tes charmes,
Ton visage me revient comme un doux refrain,
Tulum, mon Amour, que j’aime tes embruns !

Cet article comporte 3 commentaires

    1. Bonjour Sébastien ! Merci pour ton petit message. Désolée mais je ne connais pas Valérie ! Il y a décidément beaucoup de français qui ont décidé de vivre au paradis ! Très sympa ton blog par ailleurs, oui j’y suis déjà allée faire une vadrouille ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
Close search
Rechercher