Skip to content

Urbex Espagne : la maison abandonnée Can Munt

Nouvelle exploration urbaine en Catalogne, à une vingtaine de kilomètres de Barcelone. Nous partons à la découverte d’une des centaines de maisons et hôtels particuliers construits dans la région.

Can Munt, une histoire étrange

C’est une très grande maison de 2 étages au coeur d’un vaste jardin, qui comprenait une écurie, piscine, un puit, un terrain de tennis et une belle surprise que je vous dévoile dans cet article !

La Catalogne et l’Amérique du Sud

Les XIXe et XXe siècles ont été marqués par une grande vague de migration de population catalane vers l’Amérique du Sud. Ce sont les « Indians ».

La plupart d’entre eux avaient pour objectif d’économiser de l’argent, et, après quelques années, de revenir en Espagne. De nombreux Indiens se sont enrichis grâce à leurs entreprises liées à des activités comme la production de sucre, de rhum et de cacao ou même le trafic d’esclaves comme main-d’œuvre pour les plantations. 

À leur retour, beaucoup de familles d’Indiens ont décidé de vivre de rentes ou ont réinvesti leur argent dans des entreprises.
Elles ont également utilisé leurs grandes fortunes pour construire des maisons luxueuses, principalement dans les styles néoclassique, moderniste…. au point de devenir une compétition entre les familles les plus riches pour prouver leur réussite. 

C’est le cas de la demeure Can Munt, appartenant à la famille Sedo, propriétaires d’une des fabriques de tissus.
Peu à peu, l’industrie du textile a connu des difficultés en Espagne et l’entreprise ferma ses portes en 1980.

Il est difficile de trouver les raisons de son abandon. Cependant, un projet de construction d’hôtel avait été en cours dans les années 90, mais qui ne verra finalement pas le jour, le promoteur n’ayant pas réussi à obtenir l’accord de l’urbanisme.

Entrée dans la résidence

C’est un grand portail qui nous accueille. Après l’avoir passé, un escalier aussi haut que large, mène à une petite terrasse et son barbecue. C’est le dos de la demeure. Le terrain paraît immense à explorer. Nous croisons quelques promeneurs avec leurs chien, comme s’il était tout à fait normal de se balader dans les jardins de cette demeure abandonnée.

Nous faisons le tour du bâtiment, et découvrons un mirador qui offre une vue imprenable sur la mer.

Une cheminée et une chapelle

Beaucoup de fenêtres sont murées ce qui laisse peu de chance d’avoir assez de lumière pour faire de beaux clichés à l’intérieur.
Au rez-de-chaussée se trouve de nombreuses pièces, dont la cuisine qui a encore sa crédence.
Le double salon-salle à manger, gigantesque, au sol graphique noir et blanc et des moulures au plafond, accueille une cheminée incroyablement bien conservée. 

Tous les murs sont couverts de graffitis. Au hasard d’une porte, nous découvrons une chapelle. 

Le premier étage

Une fois visité le rez-de-chaussée, nous sommes comme bien souvent, curieux de savoir si les étages supérieurs sont accessibles, s’il y a des terrasses, une vue, des pièces uniques…
L’escalier est encore en bon état, nous amène à une pièce principale dont tout un mur s’est écroulé, toit compris, laissant la lumière passer. Nous avançons avec prudence et découvrons les graffitis – plus ou moins réussis !

Haria, Orzola, Mirador del Rio
Visiter les villages pittoresques du nord-ouest de l’île de Lanzarote.
Lire l’article

Les annexes

Dans les jardins aménagés, nous découvrons plusieurs annexes, dont une piscine, mais aussi des écuries…

Un peu plus loin, un bâtiment attire mon attention, donc l’accès est entravé par un grand nombre de ronces. J’arrive tant bien que mal à me frayer un passage. Une fenetre est ouverte…
Quelle surprise lorsque je suis rentrée, et j’y ai découvert… un hangar avec un bateau à l’intérieur !

Affiches de soirées collées sur la coque du bateau

Les archives

En faisant mes recherches pour rédiger cet article, j’ai retrouvé des vidéos datant de 1946 et 1950, éditées par la famille Sedo, je vous mets le lien ici :

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

recevez une dose d'évasion
dans votre quotidien !

1 fois par mois, des nouvelles d’une destination, des idées pour partir hors des sentiers battus, des réflexions sur le voyage, la vie, notre impact sur la planète… Promis, pas de spam !

Back To Top