skip to Main Content

Où vivre à Barcelone : mes quartiers favoris

Où Vivre à Barcelone : Mes Quartiers Favoris

Déménager à Barcelone, c’est le rêve de nombreux français, et beaucoup sautent le pas chaque année avec la même question : quel est le meilleur quartier où vivre à Barcelone ?
J’ai eu l’occasion de découvrir de nombreux quartiers et de me faire un avis sur chacun d’entre eux.
J’avais envie de vous partager mes barrios préférés où il fait bon vivre, avec ou sans enfants :) 
Si vous projetez de vous installer à Barcelone, cet article est fait pour vous !

 

Poble Sec

Le premier quartier que j’ai vraiment découvert. J’y ai vécu pendant 2 mois en colocation (un peu comme dans l’Auberge Espagnole mais les cuites en moins) avant de trouver notre appartement. Et j’en suis tombée amoureuse. 18 mois plus tard, c’est toujours le cas : je rêve d’acheter un petit appartement avec une jolie terrasse dans le quartier élu de mon coeur.

J’aime ce quartier pour ses côtés tranquille et vivant à la foisIl suffit de s’éloigner un peu de l’Avinguda Parallel pour tomber sur de jolies places, où les cafés ouvrent leurs terrasses, flâner dans les dédales de rues toutes jolies. Ce quartier est aussi près du grand parc de Montjuic. Pourtant à proximité, la Place d’Espagne et son centre commercial, le théâtre & club Apolo pour les soirées, et des commerces un peu partout. Il existe aussi de nombreux petits magasins bio. Et c’était vraiment appréciable de ne pas avoir à traverser toute la ville pour acheter des légumes & fruits frais (et pas dans un supermarché) avant de rentrer chez soi.

Cependant le quartier est un peu victime de son succès. Du coup les prix des loyers et à l’achat grimpe, et l’ambiance devient un peu trop « touristique ».
Les points négatifs seraient la vétusté des immeubles et donc le bruit ambiant, mais comme un peu partout dans la ville. Barcelone n’est pas réputée pour ses immeubles modernes et insonorisés :)

Le Palais national sur la Place d'Espagne à Barcelone

Rue du quartier de Poble Sec à Barcelone

La fameuse Calle Blai, où déguster les Pintxos, devenue très touristique.

Place quartier de Poble Sec à Barcelone, Espagne

 

Gràcia

Joli quartier aux ruelles remplies de commercesBeaucoup d’étrangers – dont les français – rêvent d’y trouver un petit nid. Mes les places sont chères.
Pour ma part, autant j’adore m’y balader le week-end, autant, je n’y habiterai pas. Gracia n’est pas assez représentative de la vie à Barcelone, et a perdu de son charme. Je n’ai pas faire de comparatifs avec d’autres villes du monde, mais ce serait l’équivalent du Marais à Paris :)

En revanche, si vous souhaitez trouver une petite boutique de créateur ou les meilleurs gâteaux de Barcelone (Sil’s Cakes pour ne pas les citer), vous aurez beaucoup de choix ! J’ai quelques adresses favorites (dont le meilleur vrai Pain au chocolat que j’ai mangé depuis que je vis à Barcelone).

Place Vila de Gracia à Barcelone, en Espagne

Vallarca & Sant Gervasi

Les quartiers de Vallarca et Sant Gervasi sont juste à côté du très connu quartier Gracia. Vous y trouverez les meilleures écoles privées  mais pas les plus données – à privilégier si vous souhaitez un enseignement privé avec une langue dominante comme l’anglais, l’espagnol ou le français.

Ils sont aussi très tranquilles et disposent de beaucoup plus de zones « vertes » ce qui est vraiment appréciable à Barcelone ! Un quartier où l’on s’installe en famille !

 

Gótico / Born

Si j’étais venue m’installer à Barcelone il y a 5 ans — c’est à dire la trentaine sans enfants — c’est ici que j’aurai posé mes valises !

Vivre au cœur de la jolie Barcelone.
Vivre l’effervescence du quartier avec ses ruelles pavées et ses boutiques de créateurs, à quelques encablures du très connu Parc de la Cuitadella.
Le revers de la médaille du charme désuet des bâtiments anciens, très jolis à admirer de l’extérieur : le manque de luminosité et le bruit. 
Néanmoins, c’est un de mes quartiers préférés où j’adore flâner. Chaque fois, j’y découvre une nouvelle petite place, un joli café avec terrasse ou un bar dans lequel j’aimerai danser toute la soirée.

Ruelle du Born à Barcelone

 

Camp del Arpa & El Clot

J’habite dans ce quartier de Barcelone depuis presque un an. Lorsque l’on me demande où j’habite, et que je répond « Camp del Arpa » personne ne connait. Et c’est tant mieux !
Proche de la très célèbre Sagrada Familia, de l’Hospital Sant Pau, et de la Antiga Fabrica Estrella Damm (l’ancienne fabrique de bière Estrella Damm où il y a de nombreux événements comme les « Brunchs in the city » le dimanche après -midi), ici, c’est un quartier tranquille. Vous n’entendez que peu parler une langue étrangère.

Nous avons aussi le privilège d’être au calme, et d’avoir un appartement complètement neuf et très ensoleillé. À 20 minutes en bus du centre ville (Plaza Catalunya) et de la plage (Bogatell et Nova Icaria), le quartier reste vivant, sans être étouffé par la circulation et la foule. C’est un quartier typique de la vie barcelonaise, plutôt familiale et c’est parfait !

Nous avons aussi une Rambla ombragée bien moins connue – et donc moins touristique & plus agréable – qui mène jusqu’au quartier d’el Clot, du Centre commercial Gloriès, de la Torre Agbar et du Musée du Design. Le quartier est en pleine transformation. La municipalité veut en faire le poumon vert de Barcelone.

 

Mercat del Clot et Torre Agbar à Barcelone

Façades anciennes d'immeubles à Barcelone

Musée du Design dans le quartier El Clot à Barcelone

 

Comment déménager à Barcelone ?

 

Pour ma part, j’ai fait appel au bouche à oreille.
Mon futur patron connaissait un déménageur qui fait des allers-retours entre Paris et Barcelone. Cela nous a paru être une bonne opportunité. Pour être honnête, je ne recommencerai pas !
Ce qui devait être une bonne affaire s’est transformé en galère. Pas mal d’objets ont été cassés, et, pris par le temps, nous n’avons pas pu tout mettre dans le camion. Nous avons donc loué un camion et refait un aller-retour par nos propres moyens quelques semaines plus tard.
Au final, le déménagement nous a coûté le double, en terme d’argent, de fatigue, et d’organisation.

Changer de pays, c’est devoir tous les jours demander a son cerveau un nouvel effort pour comprendre la langue, trouver les commerces que l’on souhaite, effectuer les démarches administratives (comme la demande du NIE, d’empadronamiento) ou tout simplement installer l’électricité ou l’eau. (Vous avez déjà essayé d’ouvrir un compteur de gaz en catalan par téléphone ? ;-))
Et je vous assure qu’à la fin de la journée, on se sent vidé !

J’ai découvert récemment un service qui permet de connaître le coût d’un déménagement et même de demander plusieurs devis gratuitement pour pouvoir bien gérer son budget. Ça permet également de pouvoir mettre son énergie ailleurs que dans la logistique car ils s’occupent de tout. Et je vous assure que ce n’est pas un luxe !

J’espère que cet article vous rendra service ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire, cela permettra de le compléter pour aider d’autres personne qui cherchent des informations sur comment et où s’installer à Barcelone :)

Cet article contient des liens sponsorisés mais ne changent en aucun cas la ligne éditoriale du blog. La rédaction de cet article me revient. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
Close search
Rechercher