skip to Main Content

Trek dans les rizières en terrasse aux Philippines

Trek Dans Les Rizières En Terrasse Aux Philippines

Après des heures d’avion et une escale à Dubaï, nous arrivons à Manille, capitale fascinante des Philippines.
Bordée par la mer, les quartiers riches côtoient étrangement les bidonvilles, mais tout en détenant une incroyable énergie !
Notre objectif : rejoindre les rizières en terrasse des villages de Banaue et Batad, merveilles classées à l’UNESCO, et situées au nord de Luçon, l’île principale des Philippines.

 

Rejoindre Banaue en bus

Nous décidons d’aller acheter nos tickets de bus pour Banaue, en transports public !
Les 2 sociétés principales qui proposent les transports en bus se situent dans le quartier de Sampaloc. (prononcer Sannpaaaloc’).

Vous verrez, les philippins sont adorables et vous guident parmi les dizaines de taxis, bus et jeepney qui traversent la ville.

Anecdote
: Les jeepney sont d’anciens Jeep de l’armée américaine, récupérés, et retapés pour les transformer en transports en commun. Ils sont bariolés de couleurs vives et chromes. On y accède par l’arrière, on se colle côte à côte et on fait passer de main en main jusqu’au chauffeur, la monnaie pour payer son ticket.

Les philippins vous demanderont probablement à quel arrêt vous descendez, et ils vous préviendront lorsque ce sera votre tour. Leur gentillesse nous a permis de ne jamais se tromper de ligne ou de se perdre, et pourtant, on aurai pu tellement la ville « grouille » dans tous les sens ;)

Nous prenons 2 tickets de bus pour un départ à 22h le soir même.
Étonnement, les bus ne sont pas si rustiques que ce à quoi nous nous attendions (et non, nous n’avons pas eu le droit à la clim hyper gelée ou au karaoké toute la nuit !).
C’est parti pour 9h30 de trajet, qui nous fera passer par différents villages et nous amener à Banaue, le terminus du bus.

Un porteur dans les rues de Manille aux Philippines

 

L’arrivée à Banaue

Nous arrivons à 7h30 du matin, après une nuit (quasi) blanche.

Des dizaines de touristes tout frais (Ahah) descendus des bus stationnés au pied de l’office du Tourisme nous entourent. Un haut-parleur crie – non, pardon, huuuuuurle en anglais – les indications pour choisir quel trek faire et se voir attribuer un guide. Ça parle anglais, espagnol, allemand et surtout français !

Notre guide s’appelle Dom-dom, il va nous accompagner jusqu’à Batad, puis dans un village situé plus en contre bas : Bagan. Le village de Batad est situé à 1h de route et 2h de marche.

Sans un moment de repos, nous prenons la route sur un tricycle motorisé.
Une aventure en soi, entre le bruit, les tremblements, la route défoncée ! Plusieurs arrêts sur la route nous permettent de reposer un instant nos oreilles… (acheter de l’essence dans des bouteilles en verre Coca-Cola, et plus drôle, passer les sacs de voyage à l’avant pour éviter de basculer en arrière dans les côtes !)

Nous arrivons enfin au bout de la route. Il faut maintenant prendre les sacs et terminer le trajet à pied, dans un sentier parfois escarpé, au milieu de la jungle philippine. Nous sommes fatigués mais heureux comme des enfants perdus au milieu de cette nature ! Encore une heure, et nous arrivons enfin au village de Batad.

 Sébastien Pontoizeau dans un tuk-tuk entre Banaue et Batad

La maison perchée sur la route entre Banaue et Batad aux Philippines

Batad : une merveille à l’état pur

Enfin, nous arrivons à notre but. Au bout du sentier, chaque pas nous mène à un paysage à couper le souffle : les rizières bordées d’une chaîne de montagnes, de la verdure à l’infiniLe bruit en arrière-fond d’enfants qui jouent, de chiens qui aboient, d’oiseaux qui gazouillent viennent compléter le tableau. Merveilleux endroit qu’est le village de Batad !

Dom-dom nous demande si l’on souhaite dormir dans une Guest House ou plutôt dormir « chez l’habitant ». Nos regards se croisent, la réponse est évidente ! Nous serons accueillis par Ramon et sa nièce, dans une hutte typiquement philippine pour les 2 prochaines nuits !

Nous déjeunons et allons promener au milieu des étages de rizières, puis il nous guide vers une magnifique chute d’eau, à l’opposé des champs. Le chemin pour y accéder est escarpé, des marches en béton que les locaux ont placé sont hautes et dures à enchaîner. Des marches à n’en plus finir !
Enfin, une heure plus tard, en sueur, nous arrivons : une baignade bien méritée et repos sur les rochers. Allongée sur une pierre chauffée par le soleil, je m’endors profondément ! (nous sommes tellement crevés par ces 3 jours de transports).

 

Les rizières en terrasse de Batad aux Philippines

 

Sabine et Sébastien devant les Tappiya Falls près de Batad aux Philippines

 

Nous reprenons la route pour rentrer au village. Les marches sont encore plus difficile à monter qu’à descendre ;)
Sur le chemin du retour, nous rencontrons Evelyn, la « masseuse du coin ». Nous lui donnons rendez-vous dans la soirée pour se détendre !

Une douche sommaire à l’eau de pluie froide, à grand coup de gobelet, et une lessive plus tard, Evelyn arrive avec une amie. Nous nous installons, si heureux de pouvoir enfin se relaxer… les moustiques, eux n’étaient pas du même avis… ils en ont profité pour se faire un dîner de roi !
Ramon nous prépare un poulet frais accompagné de riz et de chayotes (légume local !) Petite déception : le poulet est sec comme du carton et les chayotes sans goût, mais nous allons nous coucher épuisés.
 Réveil matinal du coq à 6h. Nous prenons un petit déjeuner copieux avec une vue imprenable : un somptueux lever de soleil sur les montagnes !

Perdus dans la jungle, entre Batad et Bagaan

Préparation pour la randonnée qui nous amènera au village de Bagaan. Départ à 10h. Nous marchons, suspendus dans le vide, sur les minuscules rebords des terrasses, au milieu des rizières. Plusieurs haltes dans des cabanes en bamboo, où des adolescents nous proposent d’acheter de quoi boire. La chaleur est telle que nous acceptons avec un plaisir non-dissimulé une bouteille de « Gatorade » ;)

Malgré notre hantise au départ, nous ne croiserons aucun touriste durant ce trek de 2 jours !

Après 3h de randonnée, nous arrivons à la route en terre, où un tricyle nous attends pour nous ramener au centre du village de Batad.

Dom-Dom partagera un repas avec nous avant de retourner à l’Office du Tourisme pour voir si, aujourd’hui, il aura du travail…
Nous le quittons, les yeux pleins d’étoiles, fatiguées mais heureux, avec des souvenirs merveilleux, avant de prendre la route le lendemain pour découvrir les cercueils suspendus de Sagada.

 

Sur le chemin du retour du trek, en plein milieu des rizières, aux Philippines

À SAVOIR

Se rendre à Banaue en bus
Depuis Manille, 2 grosses compagnies de bus proposent des tickets à acheter soit à l’avance, soit sur place : Florida Bus et Ohayami.
Prévoir un peu en avance pour être sûr en période estivale.
Ils sont tous 2 situés (l’un en face de l’autre) dans le quartier de Sampaloc. (Earnshaw St, Sampaloc, Manila, Metro Manila, Philippines).

Site web Ohayami Transports /  Site web Florida Bus

Prix : 470PHP / environ 10$

 

Trek de 2 jours dans les rizières de Banaue à Batad
Promener durant 2 jours au milieu des rizières en terrasse est une aventure extraordinaire à vivre ! Se rendre à l’office du tourisme
Prix : 3900 pesos (environ 60€) pour un trek de 2 jours, avec guide, pour 2 personnes (sans hébergement, sans nourriture)

 

Dormir chez l’habitant au milieu des rizières

Ramon’s native Homestay
Si vous souhaitez dormir chez l’habitant à Bagan, dans une hutte avec vue imprenable, c’est le meilleur endroit que nous vous conseillons.
Ramon est un hôte adorable, qui prend soin à ce que vous soyez heureux chez lui ! Sa maison est à un des meilleurs emplacements.
Il a une vue imprenable sur les rizières en terrasse et les montagnes en arrière-plan depuis sa petite terrasse où il prépare les repas.

Voir les disponibilités sur Agoda

Cet article comporte 6 commentaires

  1. Bonjour !

    Es-il envisageable de dormir à Banaué et faire une excursion d’une journée à Batad d’après vous ?
    Cela nous éviterait de devoir porter nos sacs toute la journée (nous partons 1 mois et sommes donc un peu chargées).

    Un grand merci pour votre retour.
    Valentine.

    1. Bonjour Valentine,
      Oui je pense qu’il est tout à fait possible de faire ceci. Il y aura cependant un petit peu de marche tout de même. Vous pouvez aussi demander à ce que vous sacs soient emmenés directement au point d’arrivée pour vous éviter de les porter !
      Bon voyage, vous verrez, c’est magnifique !

  2. Bonjour! Je veux visiter les rizières au mois de janvier prochain. Je ne suis pas sûre de ce que je devrais réserver d’avance. Mon autobus de Manille jusqu’au rizière? Mon trek d’une journée? L’endroit où je vais dormir à Batad?

    Aussi, quand l’autobus nous laisse à Banaue, ai-je bien compris qu’il faut faire 1h de route et 2h de marche pour se rendre à Batad? J’imagine qu’il faut trainer notre packsac et tout par nous même? Je demande car j’ai des malformations aux jambes et elles ne sont pas ultra résistantes :)

    Merci!!
    Andrée-Anne

    1. Bonjour Andrée-Anne,
      je vous conseille de réserver l’endroit où vous allez dormir. Les tickets de bus ne se réservent pas, ils s’achètent directement le jour-même à l’arrêt de bus.
      Pour la durée du trek, tout dépendra du nombre de jours que vous souhaitez à l’Office du Tourisme, effectivement, il faut porter son sac à dos. Peut-être y a t’il une option pour vous l’amener au point d’arrivée mais je n’en suis pas certaine. Si vous avez des soucis de santé, je ne vous conseille pas ce trek (1 jour), car certains passages sont un peu périlleux (marcher sur une bande large de 20 cm entre les rizières, un peu d’escalade aussi, avec le sac sur le dos…) Même à 30 ans et en très bonne santé, avec la chaleur et le poids du sac, certains moments ont avait hâte d’arriver !

      :)

  3. Bonjour,

    J’aimerai faire les 3jours de treck avec deux enfants en bas ages (3 ans et 1 an) est ce faisable? faut it réserver le treck en avance? Merci,

    1. Bonjour !
      Les treks de Batad sont disponibles (à l’époque) en 1 ou 3 jours. Vous pouvez réserver, ce serait préférable avec des enfants, ou alors arrivez quelques jours avant, posez-vous dans une Guest House et rendez-vous à l’Office du Tourisme pour réserver. Comme je l’écris dans mon article, une fois en bus et déposés devant l’Office du tourisme, vous demandez votre trek, un guide vous est assigné pour partir sur-le-champ, ce qui n’est vraiment pas évident avec des enfants. D’ailleurs, je vous recommande aussi de couper le trajet pour vous rendre à Batad en 2 car la route est assez longue en bus… Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me contacter par email ! Bon voyage ! Sabine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
Close search
Rechercher