skip to Main Content

Voyager avec bébé 0-2 ans : nos conseils & expériences

Voyager Avec Bébé 0-2 Ans : Nos Conseils & Expériences

Soren est né en hiver, quelques jours avant Noël. Un bonheur immense ! Cependant, une chose était sûre : même si notre vie allait changer pour toujours, nous continuerons de voyager.
Bien sûr avec un enfant, tout est différent : destination, rythme, activités. Mais il est tout à fait possible de continuer à voyager, même pour de jeunes parents et un bébé tout neuf !

Je vous partage les voyages que nous avons fait entre sa naissance et ses 2 ans, avec des conseils, nos erreurs, et bonnes surprises que l’on a vécu. Retour sur 24 mois de bonheur, de découvertes, de déconvenues, et surtout de voyages !

Note : Attention, ce n’est pas dans mes habitudes, mais il y aura beaucoup de photos de bébé !

Sommaire

VOYAGER AVEC BÉBÉ

LES AFFAIRES DE BÉBÉ EN VOYAGE

POUSSETTE, PORTE-BÉBÉ OU ECHARPE ?

LE LOGEMENT

 

Voyager avec bébé

Le premier voyage avec bébé

Nous avons voyagé avec Soren alors qu’il avait 2 mois.
Cela peut paraître tôt, mais nous souhaitions nous évader de Paris pour faire un break. Un accouchement long, un début d’allaitement éprouvant et une promiscuité quotidienne (nous avons vécu dans un studio pendant 8 mois. Soren a même dormi dans la baignoire quelques temps) nous ont poussé à nous mettre au vert pour une petite semaine.

J’ai d’ailleurs souvent remarqué cela : cette envie de sortir de son contexte quotidien lorsque l’on vient de vivre quelque chose d’intense. Comme si cette expérience bouleversante était trop éprouvant, trop riche en émotions, et qu’il nous fallait prendre du recul sur tout cela. Et s’éloigner géographiquement permet parfois de faire ce « travail » plus aisément.

La première destination était choisie d’avance : la maison de vacances de la famille de Hugues à Belle-Ile-en-Mer.
Endroit idéal puisque nous connaissions déjà le trajet et le lieu à notre arrivée. Peu de surprises, et notre attention pouvait être portée sur Soren. Nous avons tout de même pris 3 modes de transports différents avant d’arriver sur cette île magnifique !

 

 

Le train de Paris à Auray s’est passé à merveille. C’est sans doute le mode le plus facile pour voyager avec un bébé les premières semaines.

Soren a été relativement calme. Bien au chaud contre nous en écharpe de portage (j’ai choisie l’écharpe de portage de la marque Je porte Mon Bébé).
Les deux difficultés ont été de monter dans le train avec toutes les affaires, et de changer cette petite chose fragile dans des toilettes exigus.

Le bus qui mène de Auray à Quiberon fût un peu moins pratique. Pas vraiment d’espace entre les sièges, et ça bouge beaucoup ! Je l’ai donc allaité debout entre deux valises, histoire de l’apaiser un peu. Rock n Roll, mais on a réussi !
Le bateau a été top. Bébé était bercé doucement et a un peu piqué du nez pendant la traversée.

Une fois arrivé sur place, nous avons trouvé peu à peu nos marques. Surtout, nous n’avons rien forcé. Les journées étaient rythmées par les siestes et les tétées.
Le grand challenge comme tout jeune parent était de pouvoir endormir Soren dans sa nacelle, afin que nous puissions nous « décoller » un peu de lui et profiter tous les deux (pour dormir aussi, par exemple !)

Cela nous a tout de même permis de souffler, de se promener en pleine nature, et ça, c’est indispensable.
Bien-sûr, nous avons vécu des situations originales et inattendues.

Notre petit rituel quotidien était de balader jusqu’au port de Palais et se boire un petit café en terrasse avec une jolie vue. Rien de bien fou, mais tout a fait approprié après des semaines à bousculer notre rythme, d’adaptation pour tous, de nouvelle vie !

 

Voyager avec bébé : entre 4 et 12 mois

Nous avons ensuite fait le choix de destinations en France et en Europe, pour lui éviter les désagréments du décalage horaire, des vaccins, et des températures très différentes de la France. Le Papa a aussi mis un gros warning sur les conditions sanitaires  des pays (moi, je suis un peu plus aventurière…).

Nous sommes allés à Saint-Malo pour le Salon des blogueurs de voyage, lorsque Soren avait 4 mois. Il était allaité et en couches lavables (comme quoi, tout est possible !). C’est aussi à ce moment qu’il a fait sa première baignade dans la piscine chauffée de l’hôtel.

 

 

Portrait de famille au Grand Hôtel des Thermes à Saint-Malo

 

Pour ce voyage, nous avons décidé de partir en voiture depuis Paris. Soren était confortablement installé dans un siège coque, le Cybex Cloud Q que j’ai adoré !
Nous avions une valise pour nos affaires avec chéri, et un sac à langer pour toutes les affaires de Pomelo.

Tout s’est bien passé. Papa à l’avant, et moi à l’arrière avec notre petit Pomelo pour répondre à ses besoins. Le trajet a été plus long que prévu, car évidemment, en plus de nos pauses pipi, il y avait les pauses allaitement et les pauses « changement de couche sur la banquette arrière ». Vous verrez, avec un enfant, vous ferez preuve de plus en plus d’ingéniosité !

Je n’ai rencontré qu’un seul bémol, et je crois que je m’en souviendrai toute ma vie.
Hugues m’avait assuré qu’il y avait un chargeur USB dans la voiture pour le tire-lait. Car oui, durant un trajet de 5 heures, il fallait que je tire mon lait en plus d’allaiter Soren. Sauf que non, il n’y en avait pas.
L’accueil chaleureux et le trajet jusqu’à notre chambre ont été les minutes les plus longues de ma vie. Je n’avais qu’une idée en tête : allaiter.

Nous avons prolongé notre séjour pour découvrir la ville de Saint-Malo, arpenter ses remparts et ses dédales de ruelles. Nous avions pris le porte-bébé Babybjorn One, que nous avons utilisé jusqu’à ses 15 mois. Soren a 2 ans aujourd’hui et lorsqu’il le voit, il tend les bras pour grimper contre moi !

 

Sabine, autoportrait 4 mois après accouchement

Soren, bébé de 4 mois dort dans lit de l'hôtel à Saint-Malo

Voyage à Saint-Malo en porte-bébé Babybjorn

Découvrir Saint-Malo et les Kouign-Amann (Le Beurre, c’est la vie !)

 

Aux 6 mois de Soren, nous sommes partis un long week-end en Bourgogne pour le mariage de mon amie Élodie. Les nuits n’étaient pas facile car il a commencé à bien « dormir » (c’est à dire avec moins de 2 réveils par nuit qu’à partir de 18 mois – oui c’est long, et je m’en remets toujours pas !), mais Soren a bien profité de la piscine du château de Vallery !

Lorsqu’il a eut 7 mois nous sommes partis quelques jours en Suisse, dans le Valais.
Ce fût l’occasion à nouveau d’enchainer les transports (3 trains au total !) et de tester à nouveau le porte-bébé Babybjorn, et le combo « siège auto Cybex sur le châssis de la poussette Bugaboo » en tout terrain.
Et la Bugaboo Cameleon a relevé le défi haut la main. Pierres, bitume, feuilles, bois, elle est passée partout sans problèmes !

À 8 mois, nous avons été à Cannes une semaine.
Nous avions loué un petit studio avec accès à une piscine.
Nous avons également passé une journée sur l’île de Saint-Honorat au large de la baie de Cannes.

Puis entre les 8 et 10 mois de Soren, plusieurs allers-retours à Barcelone, le temps de préparer l’expatriation.

 

Soren au Château de Vallery pour le mariage d'Élodie et Benoît

Soren au Château de Vallery pour le mariage d’Élodie et Benoît


Soren à 7 mois dans le train

Prendre une photo dans le train pour Lausanne !


En mode tout-terrain !

Soren dans les bras de papa entrain de découvrir l'île Saint-Honorat

Dans les bras de papa entrain de découvrir l’île Saint-Honorat // pour les curieux : sac à dos vélo – Evoc Stage édition 2016

Une promesse bien tenue : la Bugaboo est vraiment tout terrain !

 

 

Voyager avec bébé : entre 12 et 24 mois

À ses 15 mois, nous sommes partis un week-end au ski à la station catalane La Molina, en voiture.
Nous avons rendus visite à ma famille à Cannes lorsqu’il avait 16 mois.

Lorsque Soren a eut 18 mois, c’est au mariage de mon petit frère dans le Beaujolais que nous avons passé un long week-end.

A 21 mois, nous sommes partis une semaine sur l’île de Minorque. Ce fût l’occasion de tester le porte-bébé de randonnée Osprey Poco Premium.

Depuis, je prends souvent l’avion seule avec Soren pour Paris, lorsque j’ai des rendez-vous professionnels et voir ses grands-parents !
Je vous ai d’ailleurs écris un article bourré de conseils pour voyager sereinement en avion avec bébé.
Surtout lorsque l’on est seul à devoir gérer !

 

Soren et moi dans un champ dans le Beaujolais

Souffler sur un pissenlit dans les prés !

 

Les affaires de bébé en voyage

Épineuse question que le sac de bébé !
Soyez en sûr, les premiers mois, mieux vaut prendre trop que pas assez, et pourtant, je suis du genre à plutôt prendre le strict minimum en voyage !

Lorsqu’il était tout petit, je préparais un sac uniquement pour lui que nous prenions en bagage à main, et une valise pour Hugues et moi.

Nous avons acheté le Sac à langer Traveller de Babymoov qui dispose d’une très grande contenance et de nombreuses poches. Hyper pratique au début quand on a besoin de pleins de choses à portée de main !

Nous l’avons utilisé durant une bonne année et tout rentrait à la perfection (vêtements, couches lavables, lait, accessoires, jouets,…).

Depuis ses 12 mois, les choses ont un peu évoluées : nous faisons un sac ou valise commune pour nous trois (oui oui, une valise classique pour 3 personnes pour une semaine c’est possible !) et un petit sac à dos avec les essentiels pour le trajet, et sa super poussette-cabine.

Le sac idéal pour voyager avec bébé

Voici une petite check-list des choses que nous avions dans notre sac les premiers mois de voyage. Elle vous permettra de vous faire une idée. Adaptez-la selon vos besoins et habitudes évidemment !

 

  • Une pochette à couches imperméable avec une couche lavable de rechange + 2 couches jetables bio
  • Des couches pour quelques jours (ou 5 culottes et 10-15 inserts pour les couches lavables).
  • Une pochette transparente de voyage(avec quelques cotons, du liniment, du gel désinfectant, du savon corps&cheveux, le tout au format voyage).
  • Un matelas à changer de voyage (cousu main)
  • Une tenue de rechange : bien utile, surtout les premiers mois lorsque bébé régurgite ou bave à cause des dents (moment glamour bonjour !)
  • Un lange en coton  : un des objets les plus utiles, qui peut servir pour nettoyer une tâche, protéger du soleil ou du froid, servir de doudou
  • Un doseur de lait en poudre + petite bouteille d’eau
  • À manger : pour votre petit bout, mais aussi des barres céréales pour vous !
  • La tasse Miracle de Munchkin – super pratique, qui ne fuit pas, même à l’envers. On l’utilise encore !
  • Une tétine dans une petite pochette (fournie avec le sac Babymoov)
  • Des lingettes nettoyantes bio et biodégradables. Les Waterwipes sont top, 99% d’eau ! (nous n’en utilisons pas au quotidien, uniquement en voyage et c’est tout de même très pratique)
  • Des petits jouets qui ne font pas trop de bruit et un livre souple
  • Sans oublier son doudou !!

Les affaires administratives et la santé

Soren a immédiatement eu son passeport.

Nous n’avons pas voulu nous fermer l’envie de partir à l’étranger si nous en ressentions le besoin. Passeport ou pièce d’identité, n’oubliez pas de toujours prendre avec vous le carnet de santé et le livret de famille (pour prouver que c’est bien votre enfant !) lors d’éventuels contrôles à l’aéroport, par exemple.

Pour réaliser un passeport, vous devez en faire la demande sur ce site

Je vous conseille également de demander sur le site Ameli.fr votre carte européenne d’assurance maladie et celle de votre bébé également, très pratique lorsque l’on voyage en Europe pour n’avancer aucuns frais médicaux.

Poussette, porte-bébé, écharpe : que choisir en voyage ?

L’écharpe de portage ou porte-bébé

Les premiers mois, nous avons beaucoup utilisé l’écharpe de portage (celle de Je porte Mon Bébé).

Soren étant né en hiver, c’était très pratique pour le garder au chaud. Il dormait contre nous et nous pouvions promener en ayant les mains libres.
C’est aussi un moyen parfait pour rassurer bébé, en entendant votre coeur, votre respiration et votre odeur. Comme dans un cocon, la position physiologique est parfaitement adapté aux nourrissons.

Lorsque les beaux jours sont arrivés, nous avons troqué l’écharpe pour le porte-bébé.
Bien plus facile pour installer et sortir bébé, nous pouvions aussi changer de « porteur » aisément. Et un porte-bébé tient aussi moins chaud (car le tissu des écharpes de portage est assez épais).

Lors de certains voyages, nous prenions la poussette et le porte-bébé, ce qui nous permettait, en fonction des jours et des activités, d’emporter avec nous soit l’un, soit l’autre, soit les deux.
Pratique pendant les heures de repas, Soren s’endormait en porte-bébé, puis nous le mettions dans sa poussette pour pouvoir déjeuner tranquillement (sans le réveiller et sans lui mettre des miettes sur la tête – c’est du vécu !).

Pour les trajets en voiture, nous utilisions le siège auto Cloud Q de Cybex, qui a l’avantage de se fixer sur le châssis de la poussette, et nous laissions le landau à la maison.
Très utile de pouvoir sortir Soren de la voiture sans le réveiller pour le mettre dans la poussette.

 

Soren dans son siège auto Cybex Cloud Q à Champéry

 

Après ses 15 mois, nous sommes passés au siège bébé de groupe 1, le Juno de Cybex. J’affectionne particulièrement cette marque car elle est confortable, pratique avec la fixation Isofix et très bien notée au Crash test. (vous pouvez consulter le classement des sièges-auto sur le site de Securange).

Nous ne l’utilisons que lorsque nous partons de la maison en voiture. Dans les autres cas, nous louons le siège-auto en même temps que la location de véhicule.

 

Prendre une poussette en voyage avec bébé ?

Je répondrai oui, mais tout dépend de laquelle, et de votre destination.

Vous partez en voyage 1 semaine dans un hôtel All Inclusive ? Inutile. Vous allez voir votre famille ou vous avez prévu de faire des excursions : dans ce cas-là, un grand OUI ! Mais pas n’importe quelle poussette.

Au quotidien, nous utilisons la Bugaboo Cameleon. Hyper confortable, tout terrain, avec plein d’options, je l’adore. Mais à Barcelone ! Ni à Paris, ni sur une petite île comme Minorque par exemple, avec des métros pas du tout adaptés ou des trottoirs étroits.
Le reste du temps en voyage, nous prenons la Eezy de Cybex, car je prends souvent l’avion seule avec Soren et il me fallait une poussette maniable, légère, et qui passe en bagage cabine.

 

La Bugaboo, parfaite pour Barcelone.

Voyager avec bébé : le logement

Nous nous adaptons en fonction des endroits où nous voyageons.
Entre lit-parapluie chez les grands-parents ou dans les hôtels qui en mettent à disposition, au lit d’appoint en passant par le dodo avec nous, je crois que nous avons tout testé.
Le mot d’ordre les premiers mois est : faites preuve d’imagination. Tout ne sera jamais parfait, mais si j’ai bien remarqué une chose chez Soren, c’est son adaptabilité !

À Belle-île-en-mer, il dormait sur un matelas au sol, dans la même chambre que nous. Dans le Beaujolais, il a dormi dans le lit-parapluie que nous avions emmené. En Suisse, il passait la première moitié de nuit dans le lit-parapluie, puis dans les bras de papa dans des lits superposés (oui oui, nous avons même logé dans une auberge).

 

Piscine de l'appartement à Minorque

L’appartement de Minorque, idéal en famille !

 

Nous n’avons jamais emmené de lit-parapluie avec nous.
Nous jugeons trop encombrant et bien souvent, les hôtels ou appartement que vous allez louer peuvent vous mettre à disposition le matériel nécessaire comme un lit ou une chaise haute. (chacun agis différemment en fonction de ses besoins, écoutez vos besoins et ceux de votre bébé).

Aussi, nous louons plus volontiers un appartement qu’une chambre d’hôtel, afin d’avoir plus de liberté, que ce soit l’espace ou la possibilité de préparer les repas.
Nous favorisons toujours les locations avec une chambre séparée minimum, afin de coucher Soren en premier et profiter de la soirée en tête-à-tête dans le reste du logement.

NOTE

Nous aurions pu voyager plus, ou plus loin, mais au final, nous avons toujours suivi les besoins de Soren et il est ravi de découvrir le monde avec ses deux parents et Jimi son petit chien à plein temps pour lui !

Je vous ai partagé ici  notre vécu.
Bien évidemment, adaptez les choses en fonction de votre situation, et n’hésitez pas à demander conseil auprès des personnes habilités comme votre pédiatre.
L’important est que les moments partagés soient toujours agréables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
Close search
Rechercher