Skip to content

Urbex France : Vie de château pour le sanatorium

Au coeur de la forêt, une destination prisé par l’élite est soudainement transformé en sanatorium… Passionnés d’Urbex, nous partons à la découverte de cet endroit mystérieux et atypique.

La vie de Château

Au début du 20ème siècle, les excursions en altitude ont la côte pour les gens aisés.
À l’instart de la Suisse, cette station d’altitude au doux microclimat, entourée de paysages boisés et montagneux, devient l’endroit idéal pour un séjour thérapeutique. C’est un véritable engouement auprès des aristocratiques russes, anglais et français, fuyant la chaleur du bord de mer. Sa proximité de Nice, finit de séduire, et devient leur résidence estivale et hivernale favorite.

À la Belle Epoque, grâce à nombreuses publications dans différents médias, la station prend véritablement son essor. La clientèle s’empresse de venir dans cette station climatique en « cure de santé ».
Le lieu devient aussi une des premières stations de sports d’hiver, et s’agrandit, offrant un service de luxe : grands hôtels, nombreux commerces, centre médical, hippodrome, lac artificiel, tennis, bobsleigh, casino…

Urbex : observatoire abandonné

→ Lire l’article

Découverte des lieux

Nous entrons directement dans la pièce la plus remarquable : la chapelle. Il règne une ambiance étrange.
Un silence pesant brisé par le vent qui souffle dans les arbres, faisant danser des ombres chinoises au travers des vitraux. Mystique.

De château à Sanatorium : un destin hors du commun

Malheureusement, la station perd de son attrait après la Première Guerre mondiale. Le clergé achète le domaine avec château en 1926, y fait construire un monastère pour héberger des moines. Deux ans plus tard, la tubercule fait rage : le monastère est alors agrandi et transformé en sanatorium pour soigner les prêtres malades, puis recevoir les nombreux tuberculeux.

Aux étages, de nombreuses chambres. L’ensemble est assez dégradé. Une partie du sol s’est d’ailleurs effondré sur les 3 étages qui composent le bâtiment. Nous n’avons exploré qu’une partie tant le lieu est immense.

L’architecture atypique témoigne de ce passé glorieux aux aspirations étrangères : murs et balcons de bois, maisons à tourelles. Pour les plus curieux, vous découvrirez, emmitouflée dans les bois, une chapelle Russe.

Fin de vie

La seconde guerre mondiale et le vaccin contre la tuberculose mettent fin aux activités du sanatorium.
Après guerre, le domaine sera revendu, le sanatorium, transformé en hôpital, puis en maison de retraite, avant d’être totalement abandonné en 1978. Depuis, c’est un lieu chargé d’histoire, qui attire les randonneurs curieux et les amateurs d’Urbex.

La maison du gardien

Cette maison au coeur de la forêt est encore plus étrange. Le temps semble s’être arrêté subitement à 10h50.
Tout est encore en place. Le lieu déborde d’objets de toutes parts : couverts, vêtements, revues… visiblement saccagée par des visiteurs.
Au premier étage, une chambre dont la nature a repris ses droits. L’odeur d’humidité est casi insoutenable, je ne prendrai que quelques photos avant de repartir, un peu secouée par les émotions.

Qu’est ce que l’urbex ?

L’Urbex, exploration urbaine – abréviation de Urban Exploration en anglais – est une activité qui consiste à visiter des lieux souvent privés désaffectés, laissés à l’abandon. L’Urbex est une activité clandestine et prohibée. La règle en Urbex est de visiter, aucune dégradation, aucun vol. En gros : on respecte le lieu et on le quitte dans l’état où on l’a trouvé.

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les lieux au passé chargé. J’aime imaginer les histoires étranger d’une vie qui n’est pas la mienne. Et puis il faut avouer que braver l’interdit a toujours quelque chose de grisant !

Attention, visiter un lieu fermé au public est interdit. Je n’incite ici personne à faire comme moi. C’est la raison pour laquelle je ne divulgue pas l’adresse exacte du lieu.

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Sabine, cet article est surprenant. J’adore les reportages Urbex et ce lieu est stupéfiant.
    J’apprécie ta plume. Amitié – Axel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

recevez une dose d'évasion
dans votre quotidien !

1 fois par mois, des nouvelles d’une destination, des idées pour partir hors des sentiers battus, des réflexions sur le voyage, la vie, notre impact sur la planète… Promis, pas de spam !

Back To Top