skip to Main Content

Tels de petits cailloux jetés dans la mer entre trois continents et formant un fer à cheval ouvert vers l’Amérique du Sud, les îles du Cap-Vert en majorité sèches et arides, restent néanmoins l’un des rares endroits préservés de la planète.

Ancienne colonie portugaise, le Cap-Vert est situé au large des côtes du Sénégal et de la Mauritanie.

 

 

Fermez les yeux et imaginez : vous survolez l’océan turquoise, l’avion s’approche de l’île. Étonnement.
Vous découvrez une terre aride. Une goutte de sable au coeur de l’océan Atlantique.

L’avion continue son trajet, longe des kilomètres de plage avant de se poser sur le tarmac. Vous posez enfin les pieds sur la terre ferme, montez dans un gros 4×4 qui emprunte tour à tour routes goudronnées, de caillou et en terre, avant de s’arrêter devant une grande maison, presque au bout d’une rue : La Boaventura « chez François ».

 

Bienvenue au Cap-Vert.

Ici, durant 2 semaines, j’ai appris Sal Rei, la capitale de Boa Vista, où nous sommes passés plusieurs fois pour nous rendre à différents points de l’île aux dunes, j’ai appris à prendre le temps aux terrasses des cafés à l’architecture portugaise sur l’île de Sao Vicente, celle qui a vu naître Cesaria Evora.

J’ai vue le désert et ses paysages arides, j’ai fais du yoga sur la plage de Santa Monica, j’ai découvert une épave de bateau échouée, j’aiapprivoisé (un peu) Santo Antao, la plus éloignée et la plus sauvage des îles du Cap-Vert, mais surtout, j’ai appris à ouvrir encore un peu plus grand mon coeur pour ces habitants si gentils, pour ces rencontres, pour ces paysages, pour la découverte d’un si joli pays…

VOYAGE AU CAP-VERT

LE CAP-VERT EN PHOTOS

Le Cap-Vert en photos
Back To Top
Close search
Rechercher