Skip to content

Kandy City – le temple de la dent de Bouddha

À 116 km de Colombo, Kandy, la « capitale des montagnes » est entourée de collines verdoyantes.

Ancienne capitale des rois cinghalais, centre du café puis du thé sous la domination anglaise, c’est le plus grand centre religieux car elle abrite dans un temple, la Dent sacrée de Bouddha, relique liée à l’histoire du pays.
Renommée pour sa culture sacrée, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, son caractère et son histoire en font un passage obligé lorsque l’on visite le Sri Lanka.

À la découverte de la grouillante Kandy

Nous y avons séjourné 2 jours, après la visite du Lion’s Rock à Sigiriya. Cette halte nous permettra de recharger les batteries avant de partir pour l’ascension de L’Adam’s Peak.

Après avoir posé nos sacs au Kandy City hotel, situé en plein centre ville (mais pourvu d’une très bonne isolation phonique), nous promenons dans ses ruelles, s’imbibant de l’ambiance et de l’énergie de cette ville.

Ses ruelles bondées, où marchands en tout genre succèdent des bâtiments à l’architecture coloniale, nous rappellent que ce pays subit plusieurs invasions durant des décennies.
Grouillant de passants, voitures et tuk-tuk, Kandy est comme toutes les grandes villes d’Asie : bruyante. Pourtant, ce mélange lui confère un charme désuet qui lui est propre.

Une chose que l’on peut apprécier à Kandy, et partout au Sri-lanka, c’est la gentillesse des habitants. Chaque personne que j’ai croisé a été souriante. Là où parfois mon appareil photo est comme un écran qui refroidit, ici, tout le contraire. Je n’ai pas compté le nombre de personnes qui souhaitaint que je les prennent une photo, en language avec les mains, des sourires. Je leur montre la photo, on recommence s’ils ne sont pas satisfaits de leur portrait. Un vrai lien, éphémère certes, mais humain, se créé. 

Delta de l’Ebre

Voir les flamants roses et les rizières sur les Terres de l’Ebre

→ Lire l’article

Arrivée à Kandy City 

Une pause  

Retour à l’hôtel. Nous tombons littéralement de fatigue. Notre première journée à Kandy aura été très tranquille : il faut savoir prendre le temps.

Le soir, nous arrivons un peu tard pour dîner au Royal Bar.

Ce restaurant immense sur 2 étages, nous donne l’impression de vivre dans un passé, avec son architecture et sa décoration coloniale. L’établissement est fréquenté par les backpackers bruyants en manque de bière – qui cassera un peu le côté magique du lieu. Pour finir, il n’y a quasiment plus rien de disponible au menu et la serveuse n’est pas des plus professionnelles…
Nous nous offrons tout de même le luxe de se payer une bonne bouteille de vin, le tout pour une addition un peu salée.

Nous croisons un couple de français avec qui nous échangeons quelques mots, avant de partir.

Le temple de la Dent de Bouddha

En son coeur se situe le temple de Dala da Maligawa, communément appelé le Temple de la Dent, qui abrite la dent de Bouddha.

Après un bon café dégusté au Natural Coffee (le repère de touristes en manque de caféine où nous recroiseront le couple de français) nous nous dirigeons vers le temple situé en bordure du lac.

Ce temple renferme la plus importante relique bouddhique du pays : une dent de Bouddha. Elle aurait été dérobée sur le bûcher funéraire en 483 av JC et apportée au Sri Lanka au IVe siècle, cachée dans la chevelure d’une princesse.

Nous suivons à petits pas le chemin qui mène à cette relique farouchement préservée par les Sri Lankais. L’affluence fait de ces quelques centaines de mètres un quasi pèlerinage.
Dans l’enceinte, les murs sont recouverts de splendides fresques.
L’ambiance est chargée en spiritualité.
Nous avons tous entre nos mains, des offrandes de fleurs que les marchands nous vendent devant l’entrée du temple.

Le pèlerinage d’une vie

Devant l’entrée de l’autel, la ferveur religieuse se fait de plus en plus pesante.

Nous nous attarderons quelques instants pour prendre des photos et regarder, l’air interrogatif, ces boites dorées. La dent de Bouddha est tellement précieuse qu’elle n’est jamais exposée, le temple conserve une copie, mais qui visiblement, tient cher au coeur des Sri Lankais qui se bousculent pour y déposer fleurs et prier.

Dans les jardins du temple, une chaleur accablante nous assaille. De nombreux Sri Lankais vêtus de blanc, sont assis à l’ombre d’un préau. Seul la voix du bonze déchire ce silence religieux.
Pour de nombreux Sri Lankais bouddhistes, c’est le pèlerinage d’une vie. Et rien que pour cette ambiance si particulière, la visite de ce temple vaut le détour.

Jaffna Highway et préparation pour Hatton

Vers 15 heures, nous déjeunons sur le pouce un excellent rotti, sur Jaffna Highway près du temple de la dent.
Nous baladons au bord du lac, puis faisons un tour rapide au supermarché.

Sur les conseils de TripAdvisor, nous dînons au Muslim Hotel. Grosse déception pour ma part à tout point de vue. L’ambiance et le service était vraiment froid, et le plat que j’avais choisi, pas des plus fous. J’ai aussi été très mal à l’aise durant tout le repas. Dévisagée par une femme voilée qui me fixait du regard en permanence.
J’en suis venue à me demander si ma tenue n’y était pas pour quelque chose. Pourtant, je portais une jupe et châle qui recouvrait entièrement mes épaules. De plus, il y avait de nombreuses touristes en micro-short qui faisait bien plus tâche que moi dans ce décor musulman !

Avant de rentrer, nous passons à la gare pour acheter les tickets de train pour Hatton. Le train de 11:10 est plein. (le seul où les réservations sont possibles). Nous devrons bousculer un peu nos plans, et revenir le lendemain, 1h avant le départ d’un train pour espérer avoir des places.
Pour terminer sur une bonne note après ces événements, nous nous sommes offert une glace de réconfort et retour à l’hôtel pour un repos bien mérité…

Poursuivre la balade…

Nous ne sommes restés qu’une journée à Kandy, mais j’aurai aimé y séjourner plus longtemps, car c’est une ville qui mérite que l’on s’y attarde. Si vous avez quelques jours sur place, je vous recommande ces lieurs d’intérets : 

— Le sanctuaire Udawatta Kele
Se promener dans une réserve de 104 hectares au milieu d’une nature luxuriante avec une faune et flore endémiques. Croiser un paresseux ou une mangouste loin de l’agitation de la ville a quelque chose de magique ! Il paraitrait que certaines grottes ont servi de logement à des moines il y a fort longtemps…

De plus, il a 3 monastères boudhistes cachés au coeur de ce parc Les monastères cachés et tranquilles : Forest Hermitage, Senanayakaramaya et Tapovanaya.

— La tour Ambuluwawa
N »essayez pas de la prononcer, mais foncer à son sommet pour découvrir une vue panoramique sur la fôret !

Infos pratiques

Où boire un bon café ?
Natural Coffee :
Très bons cafés mais un peu cher : 8800RS pour 4 cappuccini et une gaufre).

Un bon hôtel à Kandy ?

Kandy City Hotel
Chambre double parfaite. Vue sur rue mais très bien insonorisée, salle de douche a l’italienne. Clim, double vitrage et belle salle de bains (ouf!)
Prix : 70$ pour 2 personnes, petit déjeuner non inclus.

Voir sur booking

Où manger à Kandy ?

Royal Bar & Hotel
Un établissement aux style colonial splendide. Situé au coeur de la ville de Kandy, c’est un lieu inspirant et à la décoration soignée. voir sur booking

– Visiter le Temple de la dent : Vous allez entrer dans un lieu religieux bouddhiste. La coutume veut qui vous soyez habillés avec des vêtements qui couvrent les bras et jambes, et d’enlever ses chaussures.
Prix : 1000 RS par personne (6,60€) + 300RS de taxe pour appareil photo (mais pas payée). Pensez à demander l’audio-guide  à la caisse.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

D'autres escapades à découvrir

recevez une dose d'évasion
dans votre quotidien !

1 fois par mois, des nouvelles d’une destination, des idées pour partir hors des sentiers battus, des réflexions sur le voyage, la vie, notre impact sur la planète… Promis, pas de spam !

Back To Top