skip to Main Content

15 jours au Cap-Vert : itinéraire et conseils

15 Jours Au Cap-Vert : Itinéraire Et Conseils

Le Cap-Vert, c’est une destination qui était à la fois pour moi mystérieuse et pleine de promesses : l’Afrique, un continent inconnu sur lequel je n’avais encore jamais mis les pieds, mon dernier voyage lointain avant que mon fils naisse…

Et voyage un peu contraint, puisqu’il fallait choisir entre la raison, la folie, l’envie d’évasion, l’exotisme, Zika, pas trop d’heures de vol, pas trop de jet-lag, etc…

Chaque île a son identité propre, son caractère, son ambiance… couronnées sous un même état d’esprit que l’on retrouve partout, jusque taggué sur les murs : « No Stress », c’est ce qui a fini de me séduire.

Venir au Cap-Vert

Je ne voulais pas passer par l’île de Sal, car j’avais lu qu’elle était sans intérêt, et bondée d’hôtel All Inclusive.
J’ai donc préféré mettre un peu plus dans les billets d’avion mais arriver et repartir directement de Boa Vista :)

Paris – Boa Vista
Dates : 16/09 /2016 – 30/09/2016
Durée du vol : 6h20 (aller) et 7h (retour) sans escale.
Prix : 745,72 € TTC pour 2 personnes

Trouver un vol pour Boa Vista

 

15 jours au Cap-Vert : Itinéraire

 

  • J1 – Avion : Paris – Boa Vista
  • J2 – Boa Vista : découverte du Désert de Viana
  • J3 – Boa Vista : L’épave du cabo Santa Maria et escapade à la plage « Praria de Chaves »
  • J4 – Boa Vista : Plage de Santa Monica
  • J5 – Transport  : avion Boa Vista – Sal
  • J6 – Transport : avion Sal – Sao Vicente, découverte du quartier
  • J7 – Sao Vicente : Baias das gatas (gros flop touristique !)
  • J8 – Sao Vicente : découverte du centre ville de Mindelo
  • J9 – Transport : Bateau et aluger de Sao Vicente à Santo Antao
  •  J10 – Santo Antao : trek de Ponta do Sol à Fontainhas
  • J11 –  Santo Antao : Malade
  • J12 – Santo Antao : découverte du village et de l’aéroport abandonné
  • J13 – Transport : Santo Antao – Sao Vicente – Boa Vista
  • J14 – Boa Vista : plage, restaurants et farniente
  • J 15 – transport : avion de Boa Vista à Paris

 

 

Se déplacer

en taxi : généralement, les taxis ont des tarifs fixés par le gouvernement : tarif jour et tarif nuit. Vous pouvez également passer par les transports publics (minis-bus) qu’ils appellent « Aluger ».

En bus : c’est sans doute le moyen le plus simple et économique de se déplacer au Cap-Vert.

En ferry : inutile de réserver votre billet. Rendez-vous une demi heure avant l’horaire de départ pour acheter votre billet. Attention, les horaires changent souvent en fonction de l’état de fonctionnement des bateaux. Renseignez-vous la veille auprès de la réception de votre hôtel.

En avion : vous trouverez des vols d’île en île. il faut aller voir du côté de la compagnie aérienne Capverdienne, TACV.

• En scooter : nous avons passé les 6 jours sur Boa Vista avec un scooter.  Nous l’avons loué à XX, qui tient une boutique Boa Vista Rent

 

Boa Vista : l’île aux dunes

Boa Vista est l’île que j’ai préféré. Sa situation géographie sous le vent, Boa Vista est réputée pour ses longues plages de sable blanc. Son vent marin toujours un peu présent fait le bonheur des amateurs de kite-surf.

– Que voir et que faire à Boa Vista ?

Depuis Sal Rei, louez un scooter ou bookez une excursion en 4×4 pour découvrir le désert de Viana ou prendre un bain de soleil sur la plage Praia de Chaves, puis, rendez-vous au restaurant le Blue Marlin pour déguster une délicieuse langouste pour le diner.  L’épave du bateau Santa Maria est une attraction hors du commun à voir.

 

 

– Où dormir à Boa Vista ?

Boaventura « Chez François »
Avenida Dos Pescadores | Santa Barbara – Sal Rei – Boa VistaCap Vert
Prix : 10€
> Voir sur booking

La première guest house où nous avons posé les pieds juste après être arrivés. À la Boaventura, c’est la Buena Vida !
Un havre de paix et de verdure, loin des hôtels all inclusive de l’île : les chats se prélassent dans les canapés, la musique met l’ambiance tout au long de la journée, et François, le maître des lieux est toujours là pour vous servir, conseiller, orienter et donner des petits infos.
La Boaventura, c’est une guest house où l’on a envie de rester, de profiter.
C’est surtout un endroit où l’on a envie de revenir. Vous l’aurez compris, nous avons adoré !

Où manger à Boa Vista ?

 

 

Location scooter ou moto

 

Boa Vista rent
Avant la station Shell, Sal Rei, Boa Vista
Ouvert tous les jours de 8:00 à 19:00
Phone: +238.523.35.55 / Skype: BOAVISTARENT

 

Sao Vicente, la capitale de la culture

Où dormir à Sao Vicente ?

 

Casa Colonial
Rua 24 de Septembro, Mindelo, Cap-Vert
Prix : 67€
> Voir sur booking

La Casa Colonial est une des plus anciennes demeures située au coeur de Mindelo. Dans une rue calme, à quelques mètres du Palais Présidentiel, ce fût un plaisir de pouvoir en quelques minutes, profiter des cafés, restaurants et festivités de la capitale de l’île de Sao Vicente.

Dès que la porte s’ouvre, nous sommes plongés dans le temps. Un lobby décoré avec soin, aux canapés accueillants en préambule. L’immense escalier en bois longe le couloir qui mène au patio et à la salle des petits déjeuners.

Ses 9 chambres, situées aux étages sont rénovées avec goût, conservant tout le charme des maisons coloniales : le lit à baldaquins ébène se marie à la perfection avec le blanc immaculé des murs, et le bleu sourd des faïences de la salle de bains. Les persiennes laissant entrer la lumière tout en conservant une intimité, donnent sur le patio central abritant la piscine dans un écrin de verdure exotique.

Le personnel est attentionné et aux petits soins pour répondre à toutes vos questions.

Astuce : une terrasse et un barbecue sont disponibles au dernier étage ;) Nous en avons profité un soir où nous souhaitions un peu d’intimité et ne pas nous retrouver avec les autres clients de l’hôtel.

 

Où manger ?

 

Pastelaria Algarve
Rua de Libertad d’Africa, Mindelo, Cap-Vert

Café Royal Suites
2110, Rua de Libertad d’Africa, Mindelo, Cap-Vert
Voir sur booking

Santa Antao, la petite sauvage.

Logement

 

Sol Point Art
Rocha Grande, Ponta do Sol, Ribeira Grande Santo Antão, 1110 Ponta do Sol, Cap-Vert

 

Où manger à Santo Antao ?

Restaurant tenu par un français et sa femme cap-verdienne. L’ambiance est sympathique avec la musique live, la salle de restaurant est un peu bruyante.
Menu à 1300 escudos est excellent : un assortiment de plats cap-verdiens pour découvrir cette cuisine.

 

• O Veleiro
R. Rua de Papasa, Ponta Do Sol, Cap-vert

Jolie terrasse donnant sur l’océan. Restaurant simple mais bon :)

 

Informations utiles

La devise est l’escudos. La conversion est de 1€ = 100 escudos.
Un repas pour 2 personnes varie entre 1500 et 3000 escudos, dessert et boissons comprises.
Compter environ 550 escudos pour des pâtes au poisson ou du poulet grillé avec accompagnement, 3000 escudos pour une langouste grillée,  250 pour une Cachupa.

Les accompagnements sont souvent : Batatas Fritas (nos fameuses frites), riz, et Cachupa (plat traditionnel, voir plus bas).

Il est (très) difficile de trouver des légumes et fruits frais. Je n’ai pas réussie à boire un seul jus de fruits pressé mais uniquement en brique de marque Compal.

Le café de Santo Antao est réputé pour être excellent.

Les plats traditionnels

• Cachupa
Plat traditionnel Capverdien (plat composé de pois chiches, haricots rouges et maïs, le tout frit, souvent accompagné d’un oeuf au plat et d’une « Salchicha » saucisse ou d’émietté de « Peixe », poisson)

• le Ragoût de Chèvre
Un délice ! Ne repartez pas avant d’avoir goûté celui du Fon D Banana !

• Pudim de Leite <3
Un dessert ressemblant fortement à une bonne crème caramel. Ils la préparent de plusieurs manière : de Leite, au lait, le plus léger, de Qeijo, au fromage plus épais, et de Coco, avec de la coco en poudre, très bourratif.

• Queijo & Mermelade
Fromage frais de chèvre (plutôt au gout de mozzarella) accompagné de confiture de Papaye

 

Souvenirs de voyages

Beaucoup de sénégalais sont venus s’installer au Cap-Vert et vous aborderons dans la rue pour vous vendre des souvenirs (bracelets, colliers,..). C’est le jeu, échangez quelques mots et dites simplement que vous n’êtes pas intéressés, et ils vous laisseront tranquille. Nous avons eu pas mal de fou rires avec ceux croisés en route ;) Attention, les objets qu’ils vendent n’ont rien d’authentique.

 Découvrez les autres articles sur mon voyage au Cap-Vert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
Close search
Rechercher